l'actualité

11/11/2019 informations

La procédure d’opposition au projet de loi n°12602 modifiant les limites de zones sur le territoire de la commune de Thônex/chemin du Foron (création d’une zone 3, d’une zone affectée à de l’équipement public et d’une zone ferroviaire) est consultable du 11 novembre au 11 décembre 2019. Ce projet peut être consulté: au département du […]

La commune en chiffres

Armoirie de Thônex

«D’azur à la Croix engrêlée d’argent cantonnées de quatre feuilles de chêne d’or». Ces armes de composition furent adoptées par le Conseil municipal le 29 juin 1923 et adoptées par le Conseil d’Etat le 7 août 1923.

La croix engrêlée est empruntée aux cachets de Jean de Villette (1531) et de Germain de Villette (1548).
Les quatre feuilles de chêne évoquent l’ancienne union avec la commune de Chêne-Bourg et rappellent par leur nombre, les quatre hameaux de la commune :

  • Thônex
  • Villette
  • Moillesulaz
  • Fossard

Géographie

Situé au sud du canton de Genève, Thônex est une commune qui s’étend sur 382 hectares. Aux portes de la Haute-Savoie et jouxtant la ville d’Annemasse, la commune de Thônex est de caractère périurbain. La grande majorité est attribuée à l’habitat et aux diverses infrastructures (67% du territoire). Reste qu’un quart de son territoire est dévolue à l’agriculture.

Population

Avec une population de plus de 14’000 habitants, la commune de Thônex est la 7e commune la plus peuplée du canton de Genève. Plus d’un tiers de cette population est constituée d’étrangers originaires de plus de 100 pays différents. Enfin, environ un thônésien sur quatre a moins de 25 ans et la taille moyenne d’un ménage à Thônex est de 2,3 personnes.

Vie active

De caractère périurbain, la commune offre de grandes facilités tant au niveau des commerces, des activités culturelles et des loisirs. Près de 80% des emplois sur la commune relève du secteur tertiaire (service). Les industries sur Thônex, si elles sont peu nombreuses (environ 70), sont néanmoins bien présentes avec 18% des emplois. On peut citer quelques fleurons de l’économie industrielle genevoise comme Caran d’Ache ou Rolex.