Jardins Essentiels à Thônex

La nature qui nous entoure est le résultat d’une histoire. Histoires mêlées du relief, du climat, de l’évolution de la vie végétale et animale, de l’évolution de l’Homme et des besoins des populations. La civilisation, comme on l’entend aujourd’hui avec la mondialisation, tente dans sa prééminence d’effacer les traces de toutes ces histoires.

Le projet de végétalisation urbaine de la Ville de Thônex a pour vocation première de permettre à toutes ces histoires de continuer à s’écrire avec la volonté délibérée d’y reconnaître à l’Homme sa place d’aujourd’hui.

Retrouver et mettre en évidence ces liens en renouvelant le pacte vivant des échanges entre l’Homme et la Nature. C’est fondamentalement avec leurs mains que ces Hommes ont honoré ce pacte. C’est pourquoi les activités manuelles seront remises à l’honneur chaque fois que cela est possible.

Sur ces parcelles revégétalisées, les différents espaces créeront entre eux une forme d’intimité naturelle propice au partage et aux complicités des langages et des coutumes, nous autorisant à poursuivre nos rêves, à nous enrichir intérieurement, à nous immerger dans ce que la Nature a de plus essentiel à nous enseigner.

Soyons précurseurs à l’image de plusieurs villes de Suisse et d’Europe, tout en restant rationnel. L’heure n’est plus au verbiage, mais à l’action.

Voici les aménagements que la Ville de Thônex propose depuis 2 ans.

Carte des différents projets participatifs

Les Jardins partagés de Thônex

Le service des espaces verts de la Ville de Thônex a lancé au début de l’année 2021 le projet « Les jardins partagés de Thônex ». Décliné sous la forme de potagers participatifs, pédagogiques et de zones de culture en libre cueillette, ce projet participatif global vise à végétaliser le centre-ville et offrir aux habitant-e-s des espaces de nature et de cultures écologiques.

Ces nouveaux lieux de rencontres accessibles à tous ont pour objectif de mettre en lien la population par le biais de la nature et du jardinage. Ils visent également à sensibiliser les habitants au bienfait de la consommation de produits frais, locaux et cultivés de manière écologique.

Potagers pédagogiques
Dans chacune des quatre écoles primaires de la ville (Bois-Des-Arts, Adrien-Jeandin, Marcelly et Pont-Bochet) ainsi qu’aux établissements de l’ARC et de l’Acore, des potagers pédagogiques ont été créés pour permettre aux élèves et aux enseignants de cultiver des plantes, des fruits et des légumes à des fins pédagogiques.

Ces espaces de plantations permettent d’éduquer les enfants à l’environnement et à la nature, mais également à d’autres thématiques telles que l’alimentation.

La création des potagers pédagogiques ainsi que la mise à disposition des fournitures nécessaires à son fonctionnement (planton, matériel, réserve d’eau, etc.) a été réalisée par le service de l’espace public de la ville de Thônex.  Les élèves ont été intégrés au projet dès son lancement, avec des ateliers organisés au mois de mars lors de l’installation des potagers, leur permettant notamment de se familiariser avec certains outils.

La plantation est réalisée au mois de mai lors de nouveaux ateliers. La gestion de ces espaces se trouve alors entièrement dans les mains des élèves et de leurs enseignants qui assurent l’entretien et la récolte des plantations. Le service des espaces verts reste toutefois à disposition pour accompagner, conseiller et assurer un suivi avec les écoles pour garantir la réussite du projet.

Pour ne pas laisser les potagers à l’abandon pendant les vacances scolaires, le service des espaces verts assure un relai durant les mois de juillet et août pour arroser et entretenir les potagers.

Potagers en libre cueillette
Six espaces de cultures en libre cueillette ont été créés sur l’ensemble du territoire. Proposant des fruits et légumes bio ou des fleurs à couper en libre cueillette, ces espaces sont mis à disposition des habitant-e-s qui peuvent se servir gratuitement et bénéficier de produits cultivés de manière écologique et durable:

  • Une fleur pour ton bonheur (Curé-Desclouds)
  • La route des petits fruits (parc Joseph-François Burdallet)
  • Au fil des fleurs (avenue Adrien-Jeandin)
  • Le temps d’un bouquet (parc Simone Munier)
  • Place de Graveson
  • Le potager des maraudes (école Marcelly)

 

L’ensemble des potagers en libre cueillette sont proposés et suivis par le service de l’espace public de la ville de Thônex qui assure son entretien tout au long de l’année. La récolte est entièrement destinée aux Thônésiens.

Lorsque vous récoltez des fruits et des légumes dans les potagers, n’oubliez pas de les laver avant de les consommer!

Potagers participatifs de quartier
Des potagers participatifs ont été installés au Curé-Desclouds et à la Maison des Quartiers. Les habitants du quartier peuvent s’approprier ces espaces pour cultiver et récolter librement et de manière écologique leurs plantes et légumes.

La création de ces potagers et la mise à disposition des fournitures nécessaires à son fonctionnement (plantons, matériel, réserve d’eau, etc.) a été réalisée par le service de l’espace public de la ville de Thônex. Par la suite, les habitants du quartier gèrent entièrement l’entretien et la récolte de ces espaces.

Pour participer à ce projet, consultez le site du collectif des habitants du Curé-Desclouds wwww.cure-desclouds.ch

Le service des espaces verts reste toutefois à disposition pour conseiller, assurer un suivi et offrir un contact avec les personnes référentes du site afin de garantir la réussite du projet.

Partenaires

La forêt participative

Avec l’émergence du nouveau quartier Belle-Terre, un parc forestier a été imaginé entre le groupe scolaire de Belle-Terre, la zone villa et le chemin de Chantemerle. Lancé en mars 2020, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un financement public-privé. Entreprises et particuliers se sont mobilisés pour financer la plantation de nouveaux arbres, tandis que la Ville de Thônex s’est engagée à assumer une partie des coûts et son entretien.

Cette forêt urbaine a été plantée selon la méthode Miyawaki. Cette technique vise à créer des forêts urbaines sur de petites surfaces grâce à une forte densité de plantes et permettant ainsi une croissance rapide. Les essences ont été sélectionnées parmi les plantes indigènes suisses et celles capables de s’adapter à la nouvelle réalité climatique, puis ont été planté lors d’ateliers participatifs regroupant des écoliers et des habitants qui se sont mobilisés pour l’occasion.

Thônex Nature Montante

Le projet « Thônex Nature Montante » a été réalisé par le service de l’espace public et a été distingué lors du concours Nature en ville 2022. Mis en place le long de la rue de Genève, ce projet consiste en l’installation de 17 bacs à houblon, visant à verdir tout en hauteur cette artère cantonale centrale de la ville très minérale. La moitié des tonneaux avaient auparavant été décorés par des élèves des écoles de Thônex.

A terme, cette installation doit permettre de créer un rideau végétal sur l’ensemble de la rue de Genève, permettant ainsi de lutter contre les îlots de chaleur et de servir de refuges aux insectes. Grâce à un partenariat mené avec la brasserie locale L’Apaisée, les fruits du houblon seront récoltés pour créer une cuvée de bière « spéciale Thônex ».

Les vergers thônésiens

Quatre nouveaux vergers ont été créés à Thônex:

  • le verger de Belle-Terre
  • le verger de la voie de la Résistance
  • le verger de Marcelly
  • le verger de la Mairie

 

La création de ces vergers vise les objectifs suivants:

  • développer des ateliers participatifs concernant la taille des arbres fruitiers, la récolte et le conditionnement
  • créer des associations de quartier autour d’un suivi de verger
  • élaborer des journées pédagogiques et didactiques pour les aînés et les enfants
  • accompagner le suivi d’entretien par des professionnels passionnés
  • permettre des visites guidées, des rencontres et des échanges
  • permettre des cours de sciences de la vie et de la terre
  • permettre le ressourcement, yoga, repos, rêverie…

Le jardin médicinal