l'actualité

19/10/2021 mobilité

L’office cantonal des transports présente un dossier d’enquête publique ayant trait à un projet de réglementation locale du trafic concernant le chemin des Ecornaches. Ce dossier peut être consulté pendant un délai de 30 jours à compter du 15 octobre 2021. Les éventuelles observations concernant ce projet devront être adressées par écrit, durant ce délai, […]

Mobilité douce

La mobilité douce constitue un moyen de déplacement rapide, pratique, respectueux de l’environnement et présente de nombreux avantages. Toutefois, les utilisateurs de cycles et autres véhicules électriques se doivent de respecter les règles de circulation en vigueur.

Aide-mémoire juridique pour cyclistes

Les cyclistes participent à la sauvegarde du climat, améliorent leur santé et contribuent à une meilleure qualité de vie de notre ville. S’ils méritent une attention particulière quant au respect de leurs droits, ils se doivent également de suivre les règles de la circulation routière.

L’aide-mémoire juridique pour cyclistes (ci-contre) réalisé par Pro Vélo renseigne sur les questions les plus fréquentes concernant les droits et les devoirs des cyclistes.

Véhicules électriques

Avec tous les différents type de véhicules électriques qui existent (trottinette, e-bike 25 km/h, e-bike 45 km/h, gyropode, etc.), il est parfois difficile de s’y retrouver dans la législation existante.

Le fascicule ci-contre vous renseignera sur les règles de circulation et les contraintes techniques liées à ces engins électriques.

Modification du droit sur la circulation routière au 1er janvier 2021

Dès le 1er janvier 2021, plusieurs nouvelles dispositions du droit sur la circulation routière impacteront notamment la mobilité douce.

  • Tourner à droite, au feu rouge, pour les cyclistes (art. 69a al. 1-2 OSR)
    Les cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs pourront tourner à droite au feu rouge, pour autant que la signalisation les y autorise (combinaison de la signalisation lumineuse et signal complémentaire « Autorisation d’obliquer à droite pour les cyclistes »).
  • Sas pour les cyclistes
    Les villes pourront à l’avenir aménager un sas pour cyclistes par le biais d’un marquage au sol devant les installations de signaux lumineux, même en l’absence de bande cyclable. Cela permettra notamment de les rendre plus visibles en les plaçant devant les autres usagers et ainsi de réduire les risques au démarrage.
  • Circulation sur le trottoir pour des cyclistes jusqu’à 12 ans (art.41 al. 4 OCR)
    En l’absence de piste cyclable ou de bande cyclable, les enfants jusqu’à 12 ans pourront circuler à vélo sur les chemins pour piétons et sur les trottoirs, moyennant l’adaptation de leur vitesse et de leur conduite aux circonstances. Outre les égards qui leurs sont dus, les piétons conservent la priorité.