L'agenda

09
Déc
cortège et fête populaire

l'actualité

07/12/2022 informations

Consultez le dossier d »enquête publique relative à un projet de réglementation locale du trafic relatif au quartier de Belle-Terre: projet d’arrêté règlementant le stationnement enquête publique   Les éventuelles observations concernant ces projets devront être adressées par écrit jusqu’au 30 décembre 2022, à l’office cantonal des transports, chemin des Olliquettes 4, 1213 Petit-Lancy (CP 217 […]

Mobilité douce

Subvention communale de mobilité douce

Désireuse de favoriser la pratique du vélo, la Ville de Thônex offre depuis le 1er juin 2022 une subvention de CHF 250.- (mais au maximum 50% de la valeur d’achat) à ses habitants pour l’achat de vélos, vélos électriques, vélos-cargos et systèmes de remorques neufs ou d’occasion (dans la limite du budget disponible).

Conditions cumulatives pour bénéficier de cette subvention:

  • Le bénéficiaire doit être établi sur la commune de Thônex;
  • Le bénéficiaire ne peut bénéficier d’une subvention communale qu’une fois par période de 3 ans, (exemple: subvention payée en 2022, prochain paiement possible en 2025);
  • Un dossier de demande est à déposer à la réception du Guichet communal située au 13A, avenue Tronchet;
  • Le véhicule subventionné doit avoir été acheté auprès d’un commerçant établi en Suisse;
  • La valeur d’achat d’un véhicule subventionné doit être supérieure à CHF 500.-. Un véhicule d’une valeur inférieure à CHF 500.- peut également être subventionné mais à hauteur maximal de 50% du prix d’achat.

 

Pour bénéficier de la subvention, le dossier doit comprendre:

  • La facture originale datée de 2022 ou plus récente;
  • Une copie de la facture originale pour l’administration communale;
  • Toute preuve de paiement de la facture;
  • Une copie d’une pièce d’identité sur laquelle figure le nom du bénéficiaire de la subvention;
  • Une copie d’un justificatif bancaire pour permettre à l’administration communale d’effectuer le versement. Le titulaire du compte bancaire ou postal doit correspondre au nom qui figure sur la pièce d’identité;
  • Enfin, le communier doit signer un document par lequel il s’engage à ne pas revendre son véhicule avant trois ans.

Cyclistes

La mobilité douce constitue un moyen de déplacement rapide, pratique, respectueux de l’environnement et présente de nombreux avantages. Toutefois, les utilisateurs de cycles et autres véhicules électriques se doivent de respecter les règles de circulation en vigueur.

Aide-mémoire juridique pour cyclistes

Les cyclistes participent à la sauvegarde du climat, améliorent leur santé et contribuent à une meilleure qualité de vie de notre ville. S’ils méritent une attention particulière quant au respect de leurs droits, ils se doivent également de suivre les règles de la circulation routière.

L’aide-mémoire juridique pour cyclistes (ci-contre) réalisé par Pro Vélo renseigne sur les questions les plus fréquentes concernant les droits et les devoirs des cyclistes.

Véhicules électriques

Avec tous les différents type de véhicules électriques qui existent (trottinette, e-bike 25 km/h, e-bike 45 km/h, gyropode, etc.), il est parfois difficile de s’y retrouver dans la législation existante.

Le fascicule ci-contre vous renseignera sur les règles de circulation et les contraintes techniques liées à ces engins électriques.

Modification du droit sur la circulation routière au 1er janvier 2021

Dès le 1er janvier 2021, plusieurs nouvelles dispositions du droit sur la circulation routière impacteront notamment la mobilité douce.

  • Tourner à droite, au feu rouge, pour les cyclistes (art. 69a al. 1-2 OSR)
    Les cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs pourront tourner à droite au feu rouge, pour autant que la signalisation les y autorise (combinaison de la signalisation lumineuse et signal complémentaire « Autorisation d’obliquer à droite pour les cyclistes »).
  • Sas pour les cyclistes
    Les villes pourront à l’avenir aménager un sas pour cyclistes par le biais d’un marquage au sol devant les installations de signaux lumineux, même en l’absence de bande cyclable. Cela permettra notamment de les rendre plus visibles en les plaçant devant les autres usagers et ainsi de réduire les risques au démarrage.
  • Circulation sur le trottoir pour des cyclistes jusqu’à 12 ans (art.41 al. 4 OCR)
    En l’absence de piste cyclable ou de bande cyclable, les enfants jusqu’à 12 ans pourront circuler à vélo sur les chemins pour piétons et sur les trottoirs, moyennant l’adaptation de leur vitesse et de leur conduite aux circonstances. Outre les égards qui leurs sont dus, les piétons conservent la priorité.